http://www.observatoiredescosmetiques.com/actualite/tendances/seduction-quand-tout-tient-a-un-poil-4567
26 JUIN 2017 Tendances

Séduction : quand tout tient à un poil

Quel rapport les Français entretiennent-ils avec la pilosité du sexe opposé ? Ne pas être épilé, est-ce un frein ou au contraire un atout dans la quête de l’amour ? C’est le mystère que la marque de rasoirs Wilkinson a tenté de percer à travers un sondage réalisé par Ispos. Décrié depuis des décennies (chez la gente féminine du moins), gage de manque d’hygiène, le poil a la vie dure.

Alors que la pilosité est naturelle (et utile !), hommes et femmes s'évertuent à essayer d'en venir à bout. Mais qu'en pensent-ils vraiment ?

Le paradoxe du poil

Bonne nouvelle, 54 % des hommes estiment qu'en matière de dépilation, on en demande trop aux femmes. En effet, la société contemporaine est porteuse de codes de plus en plus drastiques pour ces dames. Avoir une peau dénuée de poils en fait partie. D'ailleurs, 63 % des hommes pensent que ce phénomène de dépilation systématique est un phénomène de mode.

Néanmoins, et c'est là où le bât blesse, bien que les hommes dénoncent la pression sociale qui pèse sur les épaules des femmes, il apparait qu'ils en sont à l'origine ! Effectivement, ces messieurs trouvent, à 86 %, que l'épilation fait partie du processus de séduction.
D'ailleurs, la jeune génération (25-34 ans) représente la part la plus exigeante quant à ces questions de dépilation puisque 93 % des jeunes hommes considèrent qu'on ne peut être attractive si l'on est poilue.
Les femmes pourront toujours se consoler en apprenant que cette tendance s'assouplit avec l'âge. Seulement 79 % des hommes âgés de plus de 55 ans sont réfractaires aux poils, ouf…

Et les femmes ?

Elles sont les premières concernées, et il semble que plus le temps passe, plus elles exigent la même rigueur auprès du sexe opposé. 46 % d'entre elles ont le sentiment qu'un homme dont la pilosité est maitrisée est plus séduisant.
Même constat, les plus jeunes sont les plus sensibles à ces problématiques : 56 % des 25-34 ans versus 36 % des 55 ans et plus. Visiblement, plus on vieillit, plus on supporte les poils de son conjoint.

Le constat est sans appel pour les poils qui recouvrent notre corps : s'en débarrasser est important pour plaire et séduire.
Cependant, il est important de garder à l'esprit que les poils sont naturels. Même s'ils ne riment pas toujours avec esthétisme, ils aident à réguler la température du corps ou encore à contrôler le niveau d'hydratation de la peau. Pas très jolis certes, mais bien utiles tout de même !

 JS

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
Vos réactions

Merci de vous identifier pour voir les commentaires

Tous les articles [157]
© Bertrand GUAY / AFP
4 OCTOBRE 2017 Tendances
Beauté printanière : un peu de lumière

Le teint frais et rayonnant est toujours un must. Mais cette saison, le podium a fait monter l'exigence d'un cran. Le point commun des défilés de la saison printemps-été 2018 du mois de septembre ? Le teint rayonnant des mannequins. De nombreuses maisons ont... [Lire la suite]

27 SEPTEMBRE 2017 Tendances
Cosmétotextile : la beauté à enfiler

Alors que l’industrie cosmétique ne cesse de rivaliser d’inventivité pour proposer au public de nouveaux soins aux galéniques et textures plus innovantes les unes que les autres, une branche du milieu propose aux consommateurs une autre façon de consommer... [Lire la suite]

18 SEPTEMBRE 2017 Tendances
Les box beauté se mettent au vert

Depuis quelques années déjà, les box beauté envahissent les boites aux lettres des consommatrices de cosmétiques. L’offre est pléthorique, il y en a pour tous les goûts. Celles qui préfèrent investir dans des soins bio ne sont... [Lire la suite]

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
24 AOUT 2017 Tendances
Un tiers des cosmétiques anti-âge viennent d'Asie

Le vieillissement de la population asiatique ne cesse d'augmenter à un rythme sans précédent, ce que l'industrie de la beauté n'a pas manqué de remarquer. Une récente étude du cabinet d'analyses de marché Mintel révèle ainsi... [Lire la suite]

28 JUIN 2017 Tendances
Exposition solaire : 7 solutions connectées pour limiter les risques

Si les congés estivaux riment avec mer, repos et plages, ils sont aussi synonymes de bains de soleil qui peuvent être dangereux pour la santé. En plus d’accélérer le vieillissement cutané, les rayons UV sont aussi des facteurs déterminants... [Lire la suite]

26 JUIN 2017 Tendances
Les cosmétiques à base d’eaux de fleurs

Délicates, odorantes et colorées, les fleurs ne sont pas seulement un plaisir pour les sens. Nombre d’entre-elles ont des effets bénéfiques pour la peau. Leur présence dans les rituels de soins ne date pas d’hier et l’industrie... [Lire la suite]

12 JUIN 2017 Tendances
Nutricosmétique, la beauté autrement

Crèmes, gels, lotions… Tels sont les formats canoniques des cosmétiques auxquels l’industrie cosmétique a habitué le consommateur. Pourtant, depuis quelques-temps, une nouvelle génération de produits pour prendre soin de soi... [Lire la suite]

31 MAI 2017 Tendances
Du salon au salon de beauté, il n’y a qu’un pas

À l’heure où de plus en plus de corps de métier se font ubériser, le secteur de la beauté se consomme différemment. Plus besoin de se déplacer en institut pour se faire une manucure, épilation ou tout autre soin esthétique.... [Lire la suite]

29 MAI 2017 Tendances
Les cosmétiques à base d’eau de mer

On le sait, l’eau de mer, chargée en oligo-éléments divers et variés, est bonne pour la peau. Raison pour laquelle l’industrie cosmétique a jeté son dévolu sur cet ingrédient. Références GMS ou au contraire marque... [Lire la suite]

10 MAI 2017 Tendances
Cosmétiques pour jeunes filles en fleurs

On le voit bien, la tendance make-up se veut de plus en plus régressive. Packagings pops et acidulés, odeurs fruitées et couleurs flash: tout est fait pour retomber en enfance. Néanmoins, tous ces cosmétiques aux allures de cours de... [Lire la suite]