http://www.observatoiredescosmetiques.com/actualite/tendances/exposition-solaire -7-solutions-connectees-pour-limiter-les-risques-4576
28 JUIN 2017 Tendances

Exposition solaire : 7 solutions connectées pour limiter les risques

Si les congés estivaux riment avec mer, repos et plages, ils sont aussi synonymes de bains de soleil qui peuvent être dangereux pour la santé. En plus d’accélérer le vieillissement cutané, les rayons UV sont aussi des facteurs déterminants dans l’apparition des cancers de la peau. Pour aider à mieux comprendre les enjeux des expositions solaires (et à mieux les gérer), des objets et applications connectés ont vu le jour.

La prévention contre les méfaits du soleil se modernise en adoptant un format nomade et digital Petit tour d'horizon (alphabétique) de ce qui se fait de plus utile en ce moment.

Happy Sun

Concept : la startup anglaise siHealth Ltd a fait du bien-être et de la santé son fonds de commerce. L'entreprise a imaginé une application mobile aux multiples services. Il est possible d'identifier le phototype de sa peau et connaitre l'indice UV en fonction de sa localisation. De plus, Happy Sun calcule le temps idéal à passer au soleil et mesure la quantité d'UV absorbé par la peau. Une fois le quota atteint, l'application alerte qu'il est temps de se mettre à l'ombre.
Prix :
gratuite, elle est donc accessible à tous.
Où la trouver :
disponible sur Google Play et sur l'Apple Store.

IomaAmoi

Concept : la marque de cosmétique Ioma a pensé une application mobile afin d'accompagner le consommateur dans son quotidien cosmétique. Bien que l'outil ne soit pas dédié à 100 % au combat contre les dangers du soleil, une des fonctionnalités indique l'indice UV grâce à la géolocalisation. L'occasion aussi pour la marque de mettre en avant ses produits solaires.
Prix :
IomaAmoi est gratuit.
Où la trouver :
sur Google Play et sur l'Apple Store.

Iskin app

Concept : cette application a été développée par le département de dermatologie du centre de lutte contre le cancer Gustave Roussy. Le mouvement "Ensemble contre le mélanome", campagne soutenue par des mécènes comme le Crédit Mutuel, vise à informer et prévenir la population des risques liés à l'exposition solaire. C'est dans cette mouvance qu'Iskin a vu le jour. Cet outil permet de surveiller ses grains de beauté, en les prenant en photo, de façon à établir un suivi. Un service de localisation indique également quels sont les dermatologues les plus proches.
Bien qu'Iskin ne remplace pas le diagnostic établi par un praticien, le but est d'amener le plus grand nombre à porter plus d'attention à sa peau et comprendre l'importance du dépistage.
Prix : Iskin est une application gratuite.
Où la trouver :
disponible sur l'Apple Store et sur Androïd.

June

Concept : bracelet connecté aux vraies allures de bijou, il permet de mesure la dose de soleil que la peau reçoit tout au long de la journée. Reliée à une application du même nom, il est possible de connaitre en temps réel la protection solaire dont on a besoin. June enregistre toutes les données afin de créer un historique et de pouvoir surveiller au mieux son exposition au soleil.
Prix : le bracelet est vendu au prix de 95, 90 € et l'application est gratuite.
Où le trouver : disponible dans les magasins d'électro-ménager pour l'un, sur Google Play et l'Apple Store pour l'autre.

My UV Patch

Concept : Laroche-Posay a imaginé le premier patch connecté. Le principe est simple : une fois collé sur la peau, le patch photosensible agit comme un capteur et enregistre la dose d'UV absorbée par l'épiderme. Il change de couleur en fonction de la quantité. Laroche-Posay propose une interprétation de ces résultats grâce à une application (du même nom). Il suffit de scanner le patch avec son téléphone, My UV Patch indique lorsque l'exposition est trop longue. Des conseils sur la sécurité face au soleil sont également disponibles. Petit bonus, une fois le support téléchargé sur un smartphone, on renseigne la couleur de la peau, des yeux et des cheveux, pour que les consignes soient optimales.
Prix : l'application est gratuite, le patch offert pour l'achat d'un produit de la gamme solaire Laroche-Posay.
Où les trouver : le support connecté est disponible sur Google Play et l'Apple Store, le capteur en pharmacie.

Soleilrisk

Concept : mis au point par le Syndicat National des Dermatologues en partenariat avec Météo France. La mission de Soleilrisk est d'indiquer l'indice UV du lieu dans lequel on se trouve. En fonction du résultat, l'application estime s'il est bon de s'exposer ou non, et prodigue des conseils afin de limiter au maximum les risques pour la santé. Un annuaire de tous les dermatologues est également mis à disposition des utilisateurs.
Prix :
à la portée de toutes les bourses puisque Soleilrisk est gratuit.
Où la trouver :
à télécharger sur Google Play et sur l'Apple Store.

UV Index widget-worldwide

Concept : l'application, imaginée par le développeur Bjorn Jenssen, indique le niveau de rayonnement actuel du soleil, estime le pic le plus élevé et donne une estimation pour les trois jours suivants. UV Index permet aussi de recevoir des alertes lorsque l'indice UV est trop élevé et qu'il est nécessaire de stopper l'exposition. Enfin, des conseils quant aux bons réflexes à avoir lorsque l'on se met au soleil sont proposés aux utilisateurs.
Prix : la version gratuite permet uniquement d'avoir accès à l'indice UV du jour. Pour profiter des autres fonctionnalités, il faut télécharger UV Index pro. Le prix est fixé à 1,09 €.
Où la trouver
 : à retrouver sur Google Play et l'Apple Store.

Nouveaux compagnons de la lutte contre les expositions excessives, ces nouveaux formats offrent l'avantage d'être consultables partout (jusque sur la plage !).
Néanmoins, il n'est pas obligatoire d'avoir un objet connecté sur soi pour bien se protéger du soleil…Il faut d'abord avoir les bons réflexes !

JS

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Pour aller plus loin
• Voir l'article Exposition solaire : le bon équilibre

Vos réactions

Merci de vous identifier pour voir les commentaires

Tous les articles [155]
18 SEPTEMBRE 2017 Tendances
Les box beauté se mettent au vert

Depuis quelques années déjà, les box beauté envahissent les boites aux lettres des consommatrices de cosmétiques. L’offre est pléthorique, il y en a pour tous les goûts. Celles qui préfèrent investir dans des soins bio ne sont... [Lire la suite]

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
24 AOUT 2017 Tendances
Un tiers des cosmétiques anti-âge viennent d'Asie

Le vieillissement de la population asiatique ne cesse d'augmenter à un rythme sans précédent, ce que l'industrie de la beauté n'a pas manqué de remarquer. Une récente étude du cabinet d'analyses de marché Mintel révèle ainsi... [Lire la suite]

26 JUIN 2017 Tendances
Les cosmétiques à base d’eaux de fleurs

Délicates, odorantes et colorées, les fleurs ne sont pas seulement un plaisir pour les sens. Nombre d’entre-elles ont des effets bénéfiques pour la peau. Leur présence dans les rituels de soins ne date pas d’hier et l’industrie... [Lire la suite]

26 JUIN 2017 Tendances
Séduction : quand tout tient à un poil

Quel rapport les Français entretiennent-ils avec la pilosité du sexe opposé ? Ne pas être épilé, est-ce un frein ou au contraire un atout dans la quête de l’amour ? C’est le mystère que la marque de rasoirs Wilkinson a... [Lire la suite]

12 JUIN 2017 Tendances
Nutricosmétique, la beauté autrement

Crèmes, gels, lotions… Tels sont les formats canoniques des cosmétiques auxquels l’industrie cosmétique a habitué le consommateur. Pourtant, depuis quelques-temps, une nouvelle génération de produits pour prendre soin de soi... [Lire la suite]

31 MAI 2017 Tendances
Du salon au salon de beauté, il n’y a qu’un pas

À l’heure où de plus en plus de corps de métier se font ubériser, le secteur de la beauté se consomme différemment. Plus besoin de se déplacer en institut pour se faire une manucure, épilation ou tout autre soin esthétique.... [Lire la suite]

29 MAI 2017 Tendances
Les cosmétiques à base d’eau de mer

On le sait, l’eau de mer, chargée en oligo-éléments divers et variés, est bonne pour la peau. Raison pour laquelle l’industrie cosmétique a jeté son dévolu sur cet ingrédient. Références GMS ou au contraire marque... [Lire la suite]

10 MAI 2017 Tendances
Cosmétiques pour jeunes filles en fleurs

On le voit bien, la tendance make-up se veut de plus en plus régressive. Packagings pops et acidulés, odeurs fruitées et couleurs flash: tout est fait pour retomber en enfance. Néanmoins, tous ces cosmétiques aux allures de cours de... [Lire la suite]

4 MAI 2017 Tendances
Les cosmétiques à base d’eau de fruits

Les fruits sont bons pour la santé. Le précepte "mangez cinq fruits et légumes par jour" nous le rappelle suffisamment. A défaut de consommer sa ration quotidienne de verdure, pourquoi ne pas se tourner vers des produits de beauté à base d’eaux de... [Lire la suite]

26 AVRIL 2017 Tendances
Maquillage des yeux : les 5 tendances à la mode sur Instagram

Avec ses 400millions d’utilisateurs quotidiens, Instagram est une des plateformes sociales les plus populaires. Grandes marques, blogueurs et autres influenceurs partagent quotidiennement les dernières tendances du moment. Lesquelles ont la cote en ce moment chez les... [Lire la suite]