http://www.observatoiredescosmetiques.com/actualite/lactualite-des-cosmetiques/test-gratuit-de-cosmetiques-quand-l’essai-vire-a-l’arnaque-4453
22 MARS 2017 L'actualité des cosmétiques

Test gratuit de cosmétiques, quand l’essai vire à l’arnaque

Le Centre européen des consommateurs France a tiré la sonnette d’alarme en informant la DGCCRF de nombreuses réclamations de consommateurs au sujet de cosmétiques proposés "à l’essai" sur internet. Ces tests gratuits cachaient en réalité des abonnements frauduleux relativement onéreux.

Le centre Européen des consommateurs de France a compilé un certain nombre de plaintes, assez similaires quant au motif. Il s'agit de consommateurs piégés sur internet et les réseaux sociaux par des publicités proposant de tester "gratuitement" des produits de beauté. Seule condition, s'acquitter des frais de port, dont la somme avoisine les 5/6 €. Intéressant non ?
Cependant, et c'est là que le bât blesse : chaque demande de test génère un abonnement mensuel tacite entre 70 et 220 €. C'est au moment de lire les conditions générales de vente que le consommateur prend connaissance de l'existence de cet abonnement par défaut.

Qui se cache derrière ces arnaques ?

Le nom des sociétés ainsi que leurs adresses et coordonnées diffèrent selon les sites sur lesquels elles sont enregistrées.
Bien souvent, elles indiquent être basées aux États-Unis, avec des adresses postales (et internet) et des numéros de téléphone anglais ou hollandais. Ces informations sont toujours fausses.

Quels sont les recours possibles ?

Du fait des informations erronées dont le consommateur dispose, aucun arrangement en direct et à l'amiable n'est envisageable puisqu'il est impossible d'identifier l'entreprise en faute.
À ce jour, la DGCCRF rapporte que "La seule adresse connue au Royaume-Uni correspond à une simple boîte postale et le site www.leuxia.fr ne contient aucune cordonnée".

Le Centre européen des consommateurs France conseille néanmoins de contacter la société en cause, par mail, afin de demander l'annulation de l'inscription pour éviter tout nouvel envoi non voulu. Ensuite, il convient de faire opposition auprès des établissements bancaires de ces entreprises, et d'obtenir un remboursement des sommes prélevées à tort (procédure du "chargeback").

Pour aller plus loin
• Voir l'alerte publiée sur le site Internet de la DGCCRF

JS

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
Vos réactions

Merci de vous identifier pour voir les commentaires

Tous les articles [738]
© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
24 JUILLET 2017 L'actualité des cosmétiques
25 % des consommateurs achètent involontairement de faux cosmétiques sur Internet

Selon une étude de MarkMonitor®, spécialiste de la protection des marques d’entreprise, les produits contrefaits continuent de présenter un risque majeur pour la santé des consommateurs. Plus d’un-quart (27%) des participants à... [Lire la suite]

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
20 JUILLET 2017 ANSM
Les cosmétiques Bioaromes retirés du marché

L'ANSM vient de publier une décision qui suspend la distribution et la mise sur le marché des produits cosmétiques de la société Bioaromes. Pour l'Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé, ils ne sont pas... [Lire la suite]

17 JUILLET 2017 Comptes-rendus Congrès
La peau très sensible du bébé existe : Mustela le prouve

Aujourd’hui, la notion de peau très sensible chez l’adulte est connue, mais chez l’enfant, aucune étude ne l’a encore prouvée. Sur près de 700 000publications dans la littérature scientifique concernant ce type... [Lire la suite]

12 JUILLET 2017 Comptes-rendus Congrès
De l’importance de l’environnement dans la RSE

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) relève, selon l’Union Européenne de "l’intégration volontaire des préoccupations sociales et écologiques des entreprises à leurs activités commerciales et leurs relations avec... [Lire la suite]

5 JUILLET 2017 Comptes-rendus Congrès
Quand beauté et data ne font qu’un

Depuis quelques années déjà, les données relatives aux clients sont une mine d’or pour les entreprises. Elles représentent des enjeux commerciaux et marketing importants si elles sont bien utilisées. Le secteur des cosmétiques n’est... [Lire la suite]

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
3 JUILLET 2017 L'actualité des cosmétiques
Cosmébio : des bons chiffres et des trophées

L'association professionnelle de cosmétique écologique et biologique Cosmébio tenait son Assemblée générale le 22 juin 2017. Une occasion de présenter aux participants la bonne santé de son label et du marché sur lequel il est... [Lire la suite]

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
28 JUIN 2017 L'actualité des cosmétiques
Beauty Forum Paris réinvente le salon traditionnel

Beauty Forum Paris, organisé par le Groupe Health and Beauty, ouvrira sa deuxième édition aux professionnels de l’Esthétique, du Bien-être et du Spa les 8 et 9 octobre au Palais des Congrès de Paris. Cet événement est positionné... [Lire la suite]

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
27 JUIN 2017 L'actualité des cosmétiques
Contrôles DGCCRF 2016 : 15 % de produits cosmétiques dangereux

Autorité de surveillance du marché des cosmétiques, la DGCCRF est chargée de contrôler la sécurité et la loyauté des produits commercialisés en France. Son action prend la forme d’un plan de contrôle annuel au cours duquel... [Lire la suite]

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
21 JUIN 2017 Comptes-rendus Congrès
Exposition solaire : le bon équilibre

On parle souvent des effets nocifs des rayons UV du soleil sur la peau et la santé. À la Sun Protection Conference qui s'est tenue à Londres les 6 et 7 juin, le Professeur Robyn Lucas, épidémiologiste de l'Université nationale australienne, a mis en... [Lire la suite]

19 JUIN 2017 Comptes-rendus Congrès
Quand la génération selfie influence l’industrie cosmétique

Les 15-35ans, aussi connus sous l’appellation génération selfie, représentent une frange de la population hyper connectée, très soucieuse de son image et de la façon dont celle-ci est véhiculée sur les réseaux sociaux. De... [Lire la suite]