http://www.observatoiredescosmetiques.com/actualite/lactualite-des-cosmetiques/test-gratuit-de-cosmetiques-quand-l’essai-vire-a-l’arnaque-4453
22 MARS 2017 L'actualité des cosmétiques

Test gratuit de cosmétiques, quand l’essai vire à l’arnaque

Le Centre européen des consommateurs France a tiré la sonnette d’alarme en informant la DGCCRF de nombreuses réclamations de consommateurs au sujet de cosmétiques proposés "à l’essai" sur internet. Ces tests gratuits cachaient en réalité des abonnements frauduleux relativement onéreux.

Le centre Européen des consommateurs de France a compilé un certain nombre de plaintes, assez similaires quant au motif. Il s'agit de consommateurs piégés sur internet et les réseaux sociaux par des publicités proposant de tester "gratuitement" des produits de beauté. Seule condition, s'acquitter des frais de port, dont la somme avoisine les 5/6 €. Intéressant non ?
Cependant, et c'est là que le bât blesse : chaque demande de test génère un abonnement mensuel tacite entre 70 et 220 €. C'est au moment de lire les conditions générales de vente que le consommateur prend connaissance de l'existence de cet abonnement par défaut.

Qui se cache derrière ces arnaques ?

Le nom des sociétés ainsi que leurs adresses et coordonnées diffèrent selon les sites sur lesquels elles sont enregistrées.
Bien souvent, elles indiquent être basées aux États-Unis, avec des adresses postales (et internet) et des numéros de téléphone anglais ou hollandais. Ces informations sont toujours fausses.

Quels sont les recours possibles ?

Du fait des informations erronées dont le consommateur dispose, aucun arrangement en direct et à l'amiable n'est envisageable puisqu'il est impossible d'identifier l'entreprise en faute.
À ce jour, la DGCCRF rapporte que "La seule adresse connue au Royaume-Uni correspond à une simple boîte postale et le site www.leuxia.fr ne contient aucune cordonnée".

Le Centre européen des consommateurs France conseille néanmoins de contacter la société en cause, par mail, afin de demander l'annulation de l'inscription pour éviter tout nouvel envoi non voulu. Ensuite, il convient de faire opposition auprès des établissements bancaires de ces entreprises, et d'obtenir un remboursement des sommes prélevées à tort (procédure du "chargeback").

Pour aller plus loin
• Voir l'alerte publiée sur le site Internet de la DGCCRF

JS

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
Vos réactions

Merci de vous identifier pour voir les commentaires

Tous les articles [776]
© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
11 DECEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
La bataille de l'aluminium relancée ?

L'aluminium n'en finit pas de susciter des inquiétudes, qu'il soit présent dans les médicaments, les vaccins ou les produits de consommation courante, dont les cosmétiques. Un récent colloque organisé par l'association E3M a de nouveau,... [Lire la suite]

4 DECEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Anti-âge : place à la bienveillance…

Aimez votre âge, positivez le temps qui passe, pratiquez le Happy aging, le slow lifting, le coaching jeunesse ou la cosmétique positive… L’heure n’est plus au combat, mais à l’accompagnement. Cette nouvelle approche bienveillante de la jeunesse de la... [Lire la suite]

27 NOVEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
De l’importance d’une belle chevelure chez ces messieurs

Dans la famille "mes cheveux, ma bataille", c’est au tour du comportement des hommes d’être passé au peigne fin. Alors qu’on a souvent prêté à ces messieurs la réputation de ne pas prendre soin d’eux (mises à part les... [Lire la suite]

23 NOVEMBRE 2017 Organismes professionnels
Professionnels de l'ongle : trop de substances chimiques dangereuses, pas assez de protection

L’Anses vient de publier les résultats de son expertise sur l’évaluation des risques pour la santé des professionnels exposés aux produits utilisés dans les activités de soin et de décoration de l’ongle. Au vu du grand nombre de... [Lire la suite]

22 NOVEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Cosmétiques faits maison : vraiment un jeu d’enfant ?

C’est la grande tendance du moment, le Do It Yourself est absolument partout. Internet fourmille de recettes, tutoriels et autres conseils en tous genres pour préparer soi-même ses produits de beauté. La promesse? Avoir des soins sûrs dont on connait les... [Lire la suite]

20 NOVEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Petit précis d’épilation

Les poils ont la vie dure. Une multitude de techniques existent pour en venir à bout mais elles ne sont pas toutes adaptées à chaque partie du corps. Quelle épilation pour quelle zone? Avec quelle technique? Avec ou sans cosmétiques?... [Lire la suite]

© kasto80 / IStock.com
17 NOVEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
4 géants de la cosmétique s'engagent pour le développement durable

Clarins, Coty, L'Oréal et Groupe Rocher prennent part à une nouvelle initiative pour encourager la durabilité dans l'industrie des cosmétiques. Les quatre géants de la beauté ont travaillé avec EcoVadis, une plateforme collaborative qui fournit... [Lire la suite]

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
17 NOVEMBRE 2017 ANSM
Injonction de l'ANSM à la société Propos Nature

C'est au nom de "non-conformités et de manquements importants" que l'ANSM vient d'envoyer à la société Propos Nature une injonction de mise en conformité portant sur son établissement de La Roque d'Anthéron. En cause: plusieurs écarts... [Lire la suite]

14 NOVEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Bons gestes et bons produits pour les soins des lèvres en hiver

La période automnale est bel et bien arrivée: le soleil se couche plus tôt, les feuilles des arbres jonchent le sol et les températures baissent considérablement. Gants, écharpes et manteaux sont de rigueur pour affronter le froid, mais qu’en... [Lire la suite]

13 NOVEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Comment les Millenials se (pré)occupent de leurs cheveux

Quelles sont les habitudes capillaires de la génération des Millenials? C’est la question à laquelle a souhaité répondre la marque américaine de soins capillaires personnalisables Cloud 10. Pour ce faire, elle a interrogé, en... [Lire la suite]