http://www.observatoiredescosmetiques.com/actualite/lactualite-des-cosmetiques/marche-et-tendances-cosmetiques-en-coree-du-sud-4626
10 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques

Marché et tendances cosmétiques en Corée du Sud

On le sait, le secteur cosmétique fait partie des plus florissants et ce, à travers le monde. Néanmoins, les tendances et les envies des consommateurs diffèrent d’un pays à un autre. Au cours des Rencontres Internationales organisées par Cosmed le 9 juin 2017, Business France a dépeint le paysage cosmétique dans les différentes régions du globe. Ce deuxième volet pose ses valises en Corée du Sud.

Hyeun-suk Oh, chef de pôle Art de Vivre-Santé au Bureau Business France de Séoul, a décrypté la façon dont les Coréens abordent la beauté.

Le marché des cosmétiques en Corée du Sud

Chiffre clés
Le secteur cosmétique en Corée du Sud est le troisième marché d'Asie-Pacifique, il se place à dixième place à l'échelle mondiale. Sa croissance annuelle est de 3 %.
La Corée du Sud est "le pays dont les habitants consomment le plus de cosmétiques au monde. Tous les mois, les femmes utilisent en moyenne 27 produits et les hommes 12", détaille Hyeun-suk Oh.
C'est ce pays qui est à l'initiative de la "K-Beauty", et les cosmétiques coréens, souvent qualifiés d'innovants, s'invitent dans le monde entier. En tête de liste des pays où les exportations sont les plus importantes, la Chine avec 39,5 % de produits de beauté coréens importés, est suivie par Hong-Kong avec 24,8 %, les USA avec 8,5 % et enfin le Japon avec 4,6 %.

Profil du consommateur
Les Sud-Coréens sont très soucieux de leur apparence et sont donc très exigeants quant à la qualité des produits qu'ils utilisent. Néanmoins, ils sont toujours enthousiastes à l'idée d'essayer des nouveaux produits, concepts et ingrédients cosmétiques novateurs.

Principaux canaux de distribution

À l'heure où le e-commerce bouleverse le shopping traditionnel, les Sud-Coréens s'affichent comme des irréductibles conformistes face à la vague Internet. Pour ce qui concerne les cosmétiques, 24,2 % des consommateurs se rendent en boutiques spécialisées pour réaliser leurs achats. La vente en direct est donc le canal le plus plébiscité par les habitants. Ils aiment également se rendre en GMS (17,2 %), grands magasins (16,2 %) et duty-free (16 %). Le shopping beauté sur Internet ne séduit que 9 % de la population, devant le téléshopping (5,4 %) et les parapharmacies (3,2 %).

Les allégations qui séduisent les consommateurs

Les Sud-Coréens sont très soucieux de la bonne santé de leur épiderme, c'est pourquoi les soins dédiés au visage séduisent près de 48 % des consommateurs. Ils sont à la recherche de produits anti-rides et liftants La protection contre la pollution environnementale est également une réelle préoccupation esthétique qui trouve une réponse au travers des produits naturels.

Le maquillage n'est pas au centre des préoccupations des femmes. Seules 9 % d'entre-elles en utilisent. Elles sont attirées par les cosmétiques qui unifient le teint et corrigent les imperfections. Encore une fois, elles préfèrent les textures légères et naturelles.

Enfin, 9 % des consommateurs achètent des produits capillaires. Ce sont en majorité des soins réparateurs qui luttent contre les effets de la pollution et qui traitent la chute des cheveux. Les produits sans parabens, sulfates et ammoniac avec un parfum léger mais longue durée sont particulièrement appréciés.

Produits et tendances en vogue

En fonction des différentes allégations les plus prisées par les consommateurs russes, Hyeun-suk Oh a présenté certains cosmétiques faisant partie des meilleures ventes.
Soin de la peau : les masques en tissu ont le vent en poupe en Corée. Particulièrement ceux de la marque Mediheal. Ils hydratent la peau, illuminent le teint, nettoient les pores et éliminent les impuretés. Ils sont vendus en GMS, entre 2 et 5 € l'unité.
Parmi les produits les plus prisés, on trouve aussi la crème de la marque Elensilia à base de bave d'escargot, ingrédient cosmétique directement importé de France. Ce produit est réputé pour sa contenance en protéines, acides glycoliques et élastine. Il aide à la régénération des cellules de la peau. C'est un produit de luxe, vendu uniquement en ligne.
Maquillage : adeptes du maquillage minimaliste, les Sud-Coréennes apprécient la crème teintée Air Cushion Iope de la marque Amore Pacific. En plus d'hydrater la peau, elle protège des UV et aide à blanchir le teint. C'est un produit de qualité supérieure, vendu en ligne pour une somme de 35 €.
Produits capillaires : pour prendre soin de leurs cheveux, les Sud-Coréens se tournent en grande majorité vers le shampoing Ryo de chez Amore Pacific. Ce produit réunit toutes les allégations les plus prisées chez les habitants : naturel, protège les cheveux colorés, antichute. Avec un positionnement haut de gamme, ce shampoing est vendu en ligne, en duty-free mais également en GMS.

La Corée du Sud est réputée pour ses innovations cosmétiques. Raison pour laquelle ses habitants sont toujours en quête de nouvelles textures, d'ingrédients cosmétiques innovants et de packagings amusants. Néanmoins, les Sud-Coréens n'en sont pas pour autant très extravagants, les femmes aiment le maquillage naturel. Elles misent surtout sur la qualité de leurs produits afin d'avoir une belle peau et de beaux cheveux.

JS

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
Vos réactions

Merci de vous identifier pour voir les commentaires

Tous les articles [757]
18 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Instagram, meilleur ami des marques beauté ?

Avec 600millions d’utilisateurs mensuels, Instagram s’est imposé comme l’un des réseaux sociaux les plus influents. Face à un tel engouement, les marques ont suivi le mouvement, près de huitmillions d’entre elles se sont... [Lire la suite]

10 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Contrefaçons cosmétiques : tout comprendre en cinq points

Chaque année, bon nombre de consommateurs achètent des contrefaçons de produits de beauté, consciemment ou non, à des prix défiant toute concurrence. Néanmoins, derrière cette "bonne affaire", certains paramètres sont à... [Lire la suite]

© Daniel SORABJI - AFP
9 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Dove s'excuse pour une publicité jugée raciste

La marque de cosmétiques Dove, propriété du géant néerlandais Unilever, a présenté ses excuses et reconnu être "passée à côté" après avoir diffusé en ligne une publicité qui lui a valu de... [Lire la suite]

9 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Maladies cutanées : les dermatologues s’inquiètent pour la peau des Français

Près d’untiers de la population française souffre de maladies de peau. Dans ce contexte, la Société Française de Dermatologie (SFD) a dévoilé les résultats d’une enquête lancée en2015 dans le but... [Lire la suite]

© AURORE MARECHAL - AFP/Archives
5 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
La Grèce condamne de grandes marques cosmétiques pour entente sur les prix

La Commission grecque de la concurrence a condamné six entreprises de cosmétiques, dont l'américain Estée Lauder et les français l'Oréal et Christian Dior, à quelques 19 millions d'euros pour entente sur les prix. L'Oréal dénie toute... [Lire la suite]

© CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
3 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Polémique autour de la norme sur les cosmétiques naturels

Fin septembre 2017, la deuxième partie de la norme ISO 16128 a été publiée. Ces "Lignes directrices relatives aux définitions techniques et aux critères applicables aux ingrédients et produits cosmétiques naturels et biologiques" deviennent... [Lire la suite]

26 SEPTEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Pourquoi les Françaises s’intéressent de plus en plus à la cosmétique bio

La marque française de cosmétiques bio Phyt’s vient de lancer sa première application mobile. Le but? Permettre aux consommateurs de réserver un soin esthétique à domicile ou au bureau. À cette occasion, les résultats... [Lire la suite]

26 SEPTEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Unilever rachète une société coréenne de cosmétiques

Le géant néerlandais de l'agro-alimentaire et des cosmétiques Unilever a annoncé lundi qu'il était entrain d'acquérir une société sud-coréenne de cosmétiques pour 2,27 milliards d'euros (2,69 mds USD) en vue de renforcer sa... [Lire la suite]

© CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
25 SEPTEMBRE 2017 Organismes professionnels
Ingrédients cosmétiques : le vrai du faux selon la FEBEA

Parabènes, phénoxyéthanol, dioxyde de titane nano, PPD, phtalates, allergènes de parfumerie… la FEBEA part à la défense des ingrédients cosmétiques controversés, avec une campagne intitulée "Démêlez le vrai... [Lire la suite]

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
20 SEPTEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
L'ISIPCA lance un MOOC "Parfum" en anglais

École de référence des métiers du parfum, de la cosmétique et des arômes, l'ISIPCA met en ligne la seconde version de son MOOC "De l'art de sentir au marketing sensoriel", en version bilingue : un cours gratuit en ligne riche, dynamique, résolument... [Lire la suite]