http://www.observatoiredescosmetiques.com/actualite/lactualite-des-cosmetiques/les-francais-et-les-emails-commerciaux-4254
7 NOVEMBRE 2016 L'actualité des cosmétiques

Les Français et les emails commerciaux

49,5 millions de Français sont utilisateurs d'Internet, soit 1,6 % de plus pour la seule année 2016. Et selon une récente étude, ils ouvrent volontiers les emails commerciaux quand ceux-ci sont envoyés par des marques dans lesquelles ils ont confiance. Les promotions, surtout quand elles correspondent à leurs attentes, les motivent particulièrement. Des enseignements pour les marques cosmétiques…

Selon cette étude, menée par le Syndicat National de la Communication Directe (SNCD) en juin 2016*, chaque internaute français possède, en moyenne, 2,3 adresses emails personnelles, et 94 % consultent leur boîte principale au moins une fois par jour. 50 % consultent également les courriers classés indésirables…
Un internaute sur deux consulte ses emails commerciaux sur des supports mobiles (27 % sur leur smartphone, 20 % sur une tablette, 3 % sur une watch), et ils sont 48 % à le faire sur leur ordinateur.

Les moments et les situations propices à la consultation

73 % des internautes consultent leurs emails le matin au réveil, 69 % au travail pendant la journée, 79 % le soir devant la télé, 81 % au coucher dans leur lit.

Ils peuvent les consulter dans différentes situations
• dès qu'ils reçoivent une notification : 81 %,
• dans les transports : 62 %,
• pendant les repas : 48 %,
• dans les magasins : 43 %,
• aux toilettes : 42 %,
• en voiture dans les bouchons : 35 %.

Les Français évaluent la bonne fréquence de réception des messages commerciaux à
• tous les jours pour les newsletters,
• une fois par semaine pour les promotions,
• une à deux fois par mois pour les jeux concours.

Emails commerciaux : ouvertures vs clics

Plus de quatre internautes français sur cinq indiquent qu'ils ouvrent un email commercial parce qu'ils ont confiance dans la marque qui l'envoie. Mais ce n'est pas la seule raison qui les incite à le faire : plus de 60 % des personnes interrogées précisent qu'elles peuvent aussi ouvrir un email commercial s'il offre un avantage ou une promotion.

Les raisons qui incitent à ouvrir un mail commercial
• il provient d'une marque de confiance : 82 %,
• il offre un avantage (ex : points, offre spéciale, carte cadeau…) : 62 %,
• il présente une promotion : 58 %.

Mais si ces caractéristiques peuvent inciter la majorité des Français à au moins ouvrir un email commercial, il en faudra plus que les internautes effectuent un clic dans le cœur du message.
Par exemple, plus de 80 % des personnes interrogées disent qu'elles peuvent cliquer sur un lien d'un email commercial si l'offre correspond à ses attentes. Et plus de la moitié indiquent qu'elles le feront plus volontiers si l'email est facile à lire sur leur appareil (quel qu'il soit) ou s'il est agréable à consulter.

Les raisons qui incitent à cliquer dans un mail commercial
• l'offre correspond à une attente de l'internaute : 82 %,
• l'email est facile à lire (sur un ordinateur de bureau ou portable, sur une tablette, sur un smartphone) : 58 %,
• il est agréable à lire (il contient des images, il est clair) : 50 %.

Emails commerciaux : les suites après réception

La grande majorité des personnes interrogées ne laissent pas sans suite les emails qui les intéressent : 95 % des internautes sauvegardent ces messages dans leurs boîtes emails, et pour beaucoup, enchaînent sur une action spécifique, comme un achat ou la visite de la boutique.

Les actions suivant la réception d'un email commercial
• sauvegarder les messages intéressants : 95 %,
• faire un achat : 87 %,
• visiter la boutique : 82 %,
• faire suivre le mail aux amis et à la famille : 59 %,
• partager l'offre sur les réseaux sociaux : 33 %.

Mais attention : point trop n'en faut ! Car en termes d'actions, les internautes n'hésitent pas non plus à se désabonner d'une liste d'envoi.
Principaux motifs
• les offres ne correspondent pas à mes attentes : 88 %,
• je reçois trop de messages de cet expéditeur : 87 %,
• je n'ai pas demandé à recevoir les emails de cet expéditeur : 84 %.

*Étude EMA – Email Marketing Attitude BtoC 2016, du Syndicat National de la Communication Directe et de NP6 2016.

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
Vos réactions

Merci de vous identifier pour voir les commentaires

Tous les articles [757]
18 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Instagram, meilleur ami des marques beauté ?

Avec 600millions d’utilisateurs mensuels, Instagram s’est imposé comme l’un des réseaux sociaux les plus influents. Face à un tel engouement, les marques ont suivi le mouvement, près de huitmillions d’entre elles se sont... [Lire la suite]

10 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Marché et tendances cosmétiques en Corée du Sud

On le sait, le secteur cosmétique fait partie des plus florissants et ce, à travers le monde. Néanmoins, les tendances et les envies des consommateurs diffèrent d’un pays à un autre. Au cours des Rencontres Internationales organisées par Cosmed le... [Lire la suite]

10 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Contrefaçons cosmétiques : tout comprendre en cinq points

Chaque année, bon nombre de consommateurs achètent des contrefaçons de produits de beauté, consciemment ou non, à des prix défiant toute concurrence. Néanmoins, derrière cette "bonne affaire", certains paramètres sont à... [Lire la suite]

© Daniel SORABJI - AFP
9 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Dove s'excuse pour une publicité jugée raciste

La marque de cosmétiques Dove, propriété du géant néerlandais Unilever, a présenté ses excuses et reconnu être "passée à côté" après avoir diffusé en ligne une publicité qui lui a valu de... [Lire la suite]

9 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Maladies cutanées : les dermatologues s’inquiètent pour la peau des Français

Près d’untiers de la population française souffre de maladies de peau. Dans ce contexte, la Société Française de Dermatologie (SFD) a dévoilé les résultats d’une enquête lancée en2015 dans le but... [Lire la suite]

© AURORE MARECHAL - AFP/Archives
5 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
La Grèce condamne de grandes marques cosmétiques pour entente sur les prix

La Commission grecque de la concurrence a condamné six entreprises de cosmétiques, dont l'américain Estée Lauder et les français l'Oréal et Christian Dior, à quelques 19 millions d'euros pour entente sur les prix. L'Oréal dénie toute... [Lire la suite]

© CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
3 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Polémique autour de la norme sur les cosmétiques naturels

Fin septembre 2017, la deuxième partie de la norme ISO 16128 a été publiée. Ces "Lignes directrices relatives aux définitions techniques et aux critères applicables aux ingrédients et produits cosmétiques naturels et biologiques" deviennent... [Lire la suite]

26 SEPTEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Pourquoi les Françaises s’intéressent de plus en plus à la cosmétique bio

La marque française de cosmétiques bio Phyt’s vient de lancer sa première application mobile. Le but? Permettre aux consommateurs de réserver un soin esthétique à domicile ou au bureau. À cette occasion, les résultats... [Lire la suite]

26 SEPTEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Unilever rachète une société coréenne de cosmétiques

Le géant néerlandais de l'agro-alimentaire et des cosmétiques Unilever a annoncé lundi qu'il était entrain d'acquérir une société sud-coréenne de cosmétiques pour 2,27 milliards d'euros (2,69 mds USD) en vue de renforcer sa... [Lire la suite]

© CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
25 SEPTEMBRE 2017 Organismes professionnels
Ingrédients cosmétiques : le vrai du faux selon la FEBEA

Parabènes, phénoxyéthanol, dioxyde de titane nano, PPD, phtalates, allergènes de parfumerie… la FEBEA part à la défense des ingrédients cosmétiques controversés, avec une campagne intitulée "Démêlez le vrai... [Lire la suite]