http://www.observatoiredescosmetiques.com/actualite/lactualite-des-cosmetiques/la-bonne-reputation-des-marques-de-beaute-francaises-4312
21 DECEMBRE 2016 L'actualité des cosmétiques

La bonne réputation des marques de beauté françaises

Selon une étude du Reputation Institute, les entreprises et marques de beauté françaises jouissent d’une bonne réputation grâce à la qualité de leurs produits et services, ainsi qu’à leurs performances économiques. Mais elles gagneraient à s’engager davantage en matière de responsabilité sociale et environnementale. C'est Lancôme qui arrive en tête de ce baromètre Beauty RepTrak® 2016.

Le Reputation Institute est un cabinet de recherche et de conseil spécialisé dans la mesure et le management de la réputation des entreprises et des organisations. Chaque année, le cabinet produit des études qui permettent d'évaluer la réputation des entreprises, tout en analysant ce qui motive la confiance que leur accordent les consommateurs.

Une bonne réputation en France…

Les résultats du Beauty RepTrak® 2016 révèlent que les 13 entreprises et marques de beauté évaluées dans le cadre de ce baromètre jouissent d'une bonne réputation (moyenne de 71,9 %). Ces résultats favorables s'expliquent par la qualité des produits et services qu'elles offrent aux consommateurs, ainsi que par leurs performances économiques jugées convenables.

Cette première étude RepTrak consacrée à la réputation des entreprises et marques de beauté révèle par ailleurs que les entreprises françaises sont globalement mieux notées que leurs concurrentes étrangères par les consommateurs français. Cet écart moyen de 5,2 % peut être attribué à une certaine image de "la beauté à la française" qui conduit à préférer les entreprises hexagonales.

Les principaux critères pris en compte dans l'évaluation de la réputation des entreprises du secteur sont la qualité des produits et services qu'elles proposent (21,6 %), leurs capacités d'innovation (14,8 %), ainsi que la responsabilité dont elles font preuve en matière de gouvernance (14,5 %). Si la plupart des entreprises évaluées obtiennent des résultats satisfaisants sur les deux premiers critères, la gouvernance constitue l'une de leurs principales faiblesses.

… minée par la responsabilité sociale et environnementale

La réputation des entreprises du secteur est freinée par les trois critères qui concernent la responsabilité sociale et environnementale des entreprises : environnement de travail, gouvernance responsable et engagement citoyen. C'est en effet sur ces trois critères que les entreprises et marques de beauté obtiennent leurs plus mauvais scores (60,9 % pour l'engagement citoyen).

Selon les résultats du Reputation Institute, les sociétés qui obtiennent les meilleurs résultats en matière de RSE partagent des caractéristiques communes : ces entreprises développent des stratégies RSE directement alignées sur leur modèle économique ; ces stratégies sont soutenues et portées par le top management, qui mobilise les collaborateurs et l'ensemble des parties prenantes de l'entreprise autour d'objectifs clairs. De plus, les politiques RSE mises en œuvre par ces entreprises visent à répondre à des problèmes réels et à concrétiser des changements sociétaux.

Le Beauty RepTrak® révèle par ailleurs que 49 à 69 % des répondants se déclarent neutres ou incertains au moment de se prononcer sur la performance des entreprises et des marques du secteur en matière de RSE. Selon les résultats de l'étude, cette incertitude pourrait être due à un manque d'information ou de communication des entreprises. En effet, seuls 31 % des répondants estiment disposer d'un niveau d'information suffisant sur les entreprises du secteur.

Lancôme en tête du classement

La marque Lancôme arrive en tête du classement avec une note de 78,1 %, qui valide une bonne réputation. Elle arrive également première dans le classement des entreprises du secteur qui offrent les meilleurs produits et services. Lancôme est suivie par Givenchy, Gillette, L'Oréal et Johnson & Johnson, qui complètent le top 5 avec des notes situées entre 77,3 % pour Givenchy et 73,9  % pour L'Oréal. L'Oréal se distingue particulièrement pour ses capacités d'innovation, son leadership et ses performances, et Johnson & Johnson pour son environnement de travail, sa gouvernance et son engagement citoyen.

Les consommateurs français attachés aux marques

L'étude révèle également que les consommateurs sont davantage attachés aux entreprises et aux marques du secteur qu'à leurs produits. L'identité et l'ADN des entreprises et des marques incitent davantage les consommateurs à recommander leurs produits, que les produits en eux-mêmes. Les entreprises et les marques de beauté ont donc tout intérêt à raconter leur histoire et à développer leur image. Elles accusent d'ailleurs un certain retard par rapport aux 50 entreprises ayant la meilleure réputation en France quant à l'expression de leur marque. Selon les répondants, les entreprises du secteur pourraient être plus authentiques, se distinguer davantage et améliorer l'expérience client qu'elles proposent afin mieux répondre aux besoins des consommateurs.

Pour aller plus loin
• Voir le site Internet du Reputation Institute.

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
Vos réactions

Merci de vous identifier pour voir les commentaires

Tous les articles [757]
© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
20 SEPTEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
L'ISIPCA lance un MOOC "Parfum" en anglais

École de référence des métiers du parfum, de la cosmétique et des arômes, l'ISIPCA met en ligne la seconde version de son MOOC "De l'art de sentir au marketing sensoriel", en version bilingue : un cours gratuit en ligne riche, dynamique, résolument... [Lire la suite]

© dblight / Istock.com
15 SEPTEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Les ventes de parfums féminins dopées par les nouveautés

L'année 2017 serait-elle l'année du changement pour la parfumerie féminine ? C'est ce que tendent à montrer les derniers chiffres dévoilés par le cabinet The NPD Group. En France, les ventes de nouveaux parfums féminins (c'est-à-dire les... [Lire la suite]

© L'Oréal Paris
14 SEPTEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Un défilé mode et beauté de L'Oréal Paris sur les Champs-Élysées

Le géant des cosmétiques créera l'événement lors de la prochaine Fashion Week de Paris (25 septembre - 3 octobre), transformant l'avenue des Champs-Élysées en catwalk géant. L'Oréal Paris y organisera, le 1er octobre, son tout... [Lire la suite]

11 SEPTEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Marché et tendances cosmétiques en Chine

On le sait, le secteur cosmétique fait partie des plus florissants et ce, à travers le monde. Néanmoins, les tendances et les envies des consommateurs diffèrent d’un pays à un autre. Au cours des Rencontres Internationales organisées par Cosmed le... [Lire la suite]

© Asos Beauty
6 SEPTEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Asos lance sa propre marque de maquillage

La célèbre enseigne de mode britannique Asos vient d'annoncer le lancement de sa toute première collection de maquillage. Une quarantaine de références sera proposée à la vente dès la semaine du 18 septembre, sur son site Internet.... [Lire la suite]

4 SEPTEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Dis-moi comment tu te parfumes, je te dirais qui tu es

Se parfumer: un geste quotidien voire routinier et pourtant si révélateur de la personnalité. Du moins c’est ce qu’Aptar, leader mondial des systèmes de distribution dans le secteur cosmétique et de la parfumerie, a souhaité... [Lire la suite]

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
3 SEPTEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Procter & Gamble : plus de transparence sur les ingrédients cosmétiques

Procter & Gamble a décidé d'opter à son tour, comme de nombreuses autres marques, pour plus de transparence dans l'industrie de la beauté, en promettant de rendre publics tous les ingrédients de ses parfums. Le géant des cosmétiques, qui... [Lire la suite]

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
30 AOUT 2017 L'actualité des cosmétiques
Les substances interdites suivies… à la trace

La règlementation européenne prévoit l'interdiction d'environ 1400 substances dans les cosmétiques. En théorie, elles sont absolument bannies des formules des produits. En pratique, certaines d'entre elles peuvent toutefois y être retrouvées,... [Lire la suite]

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
23 AOUT 2017 L'actualité des cosmétiques
Angleterre : prochaine interdiction des microbilles de plastique

Le 31 juillet 2017, le Royaume-Uni a notifié à l'OMC un projet de règlement visant à interdire les microbilles en tant qu'ingrédient dans la fabrication des produits de soin corporel à rincer en Angleterre. Les Pays de Galles, l'Écosse et... [Lire la suite]

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
24 JUILLET 2017 L'actualité des cosmétiques
25 % des consommateurs achètent involontairement de faux cosmétiques sur Internet

Selon une étude de MarkMonitor®, spécialiste de la protection des marques d’entreprise, les produits contrefaits continuent de présenter un risque majeur pour la santé des consommateurs. Plus d’un-quart (27%) des participants à... [Lire la suite]