http://www.observatoiredescosmetiques.com/actualite/lactualite-des-cosmetiques/la-bonne-reputation-des-marques-de-beaute-francaises-4312
21 DECEMBRE 2016 L'actualité des cosmétiques

La bonne réputation des marques de beauté françaises

Selon une étude du Reputation Institute, les entreprises et marques de beauté françaises jouissent d’une bonne réputation grâce à la qualité de leurs produits et services, ainsi qu’à leurs performances économiques. Mais elles gagneraient à s’engager davantage en matière de responsabilité sociale et environnementale. C'est Lancôme qui arrive en tête de ce baromètre Beauty RepTrak® 2016.

Le Reputation Institute est un cabinet de recherche et de conseil spécialisé dans la mesure et le management de la réputation des entreprises et des organisations. Chaque année, le cabinet produit des études qui permettent d'évaluer la réputation des entreprises, tout en analysant ce qui motive la confiance que leur accordent les consommateurs.

Une bonne réputation en France…

Les résultats du Beauty RepTrak® 2016 révèlent que les 13 entreprises et marques de beauté évaluées dans le cadre de ce baromètre jouissent d'une bonne réputation (moyenne de 71,9 %). Ces résultats favorables s'expliquent par la qualité des produits et services qu'elles offrent aux consommateurs, ainsi que par leurs performances économiques jugées convenables.

Cette première étude RepTrak consacrée à la réputation des entreprises et marques de beauté révèle par ailleurs que les entreprises françaises sont globalement mieux notées que leurs concurrentes étrangères par les consommateurs français. Cet écart moyen de 5,2 % peut être attribué à une certaine image de "la beauté à la française" qui conduit à préférer les entreprises hexagonales.

Les principaux critères pris en compte dans l'évaluation de la réputation des entreprises du secteur sont la qualité des produits et services qu'elles proposent (21,6 %), leurs capacités d'innovation (14,8 %), ainsi que la responsabilité dont elles font preuve en matière de gouvernance (14,5 %). Si la plupart des entreprises évaluées obtiennent des résultats satisfaisants sur les deux premiers critères, la gouvernance constitue l'une de leurs principales faiblesses.

… minée par la responsabilité sociale et environnementale

La réputation des entreprises du secteur est freinée par les trois critères qui concernent la responsabilité sociale et environnementale des entreprises : environnement de travail, gouvernance responsable et engagement citoyen. C'est en effet sur ces trois critères que les entreprises et marques de beauté obtiennent leurs plus mauvais scores (60,9 % pour l'engagement citoyen).

Selon les résultats du Reputation Institute, les sociétés qui obtiennent les meilleurs résultats en matière de RSE partagent des caractéristiques communes : ces entreprises développent des stratégies RSE directement alignées sur leur modèle économique ; ces stratégies sont soutenues et portées par le top management, qui mobilise les collaborateurs et l'ensemble des parties prenantes de l'entreprise autour d'objectifs clairs. De plus, les politiques RSE mises en œuvre par ces entreprises visent à répondre à des problèmes réels et à concrétiser des changements sociétaux.

Le Beauty RepTrak® révèle par ailleurs que 49 à 69 % des répondants se déclarent neutres ou incertains au moment de se prononcer sur la performance des entreprises et des marques du secteur en matière de RSE. Selon les résultats de l'étude, cette incertitude pourrait être due à un manque d'information ou de communication des entreprises. En effet, seuls 31 % des répondants estiment disposer d'un niveau d'information suffisant sur les entreprises du secteur.

Lancôme en tête du classement

La marque Lancôme arrive en tête du classement avec une note de 78,1 %, qui valide une bonne réputation. Elle arrive également première dans le classement des entreprises du secteur qui offrent les meilleurs produits et services. Lancôme est suivie par Givenchy, Gillette, L'Oréal et Johnson & Johnson, qui complètent le top 5 avec des notes situées entre 77,3 % pour Givenchy et 73,9  % pour L'Oréal. L'Oréal se distingue particulièrement pour ses capacités d'innovation, son leadership et ses performances, et Johnson & Johnson pour son environnement de travail, sa gouvernance et son engagement citoyen.

Les consommateurs français attachés aux marques

L'étude révèle également que les consommateurs sont davantage attachés aux entreprises et aux marques du secteur qu'à leurs produits. L'identité et l'ADN des entreprises et des marques incitent davantage les consommateurs à recommander leurs produits, que les produits en eux-mêmes. Les entreprises et les marques de beauté ont donc tout intérêt à raconter leur histoire et à développer leur image. Elles accusent d'ailleurs un certain retard par rapport aux 50 entreprises ayant la meilleure réputation en France quant à l'expression de leur marque. Selon les répondants, les entreprises du secteur pourraient être plus authentiques, se distinguer davantage et améliorer l'expérience client qu'elles proposent afin mieux répondre aux besoins des consommateurs.

Pour aller plus loin
• Voir le site Internet du Reputation Institute.

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
Vos réactions

Merci de vous identifier pour voir les commentaires

Tous les articles [776]
8 NOVEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Beauté connectée : les applications cosmétiques envahissent les smartphones

Alors que 68 % des Français possèdent un smartphone, plusieurs études ont démontré que le temps d’utilisation est, en moyenne, de quatre heures par jour. Face à cette véritable addiction 3.0, les marques de soins jouent également le... [Lire la suite]

© Yves Saint Laurent Beauté
6 NOVEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Un Opium à 2 000 euros les 15 ml, ça vous tente ?

Pour fêter ses "40 ans de succès et d'audace", la maison Yves Saint Laurent Beauté a fait appel à l'artiste-doreuse Manuela Paul-Cavallier pour transformer le flacon de son parfum iconique "Opium" en objet d'exception. Entièrement habillé d'or, le flacon... [Lire la suite]

1 NOVEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Nouveau partenariat de formation pour la SFC et B2B4C Connexions

B2B4C Connexions prendra en charge la gestion et la réalisation des stages de formation professionnelle proposés par la Société Française de Cosmétologie (SFC) à partir du 1er janvier 2018. Les deux organismes élaborent ensemble un nouveau... [Lire la suite]

1 NOVEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Noël 2017 : les calendriers de l’Avent beauté sont arrivés

Encore 53 jours avant que le Père Noël ne pointe le bout de sa hotte… Au lieu de barrer les jours sur un calendrier de fortune jusqu’à la date fatidique, autant rendre l’attente agréable ! Depuis quelques années, les calendriers de... [Lire la suite]

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
31 OCTOBRE 2017 ANSM
Injonction de l'ANSM à la société Hyteck (Aroma-Zone)

C'est au nom de "non-conformités et de manquements importants" que l'ANSM vient d'envoyer à la société Hyteck une injonction de mise en conformité portant sur son établissement de Cabrières d'Avignon. En cause: plusieurs écarts... [Lire la suite]

30 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
La santé indissociable de la beauté

"La santé est le futur de la beauté" est une étude menée par Ipsos pour L’Oréal Cosmétique Active dans cinq pays (États-Unis, Allemagne, France, Brésil et Chine), auprès de 5 000 femmes, afin de lever le voile sur les nombreux... [Lire la suite]

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
27 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
140 références de cosmétiques contenant des substances prohibées retirées du marché

En juin dernier, l’UFC-Que Choisir dénonçait la présence sur le marché de 23 cosmétiques contenant des ingrédients interdits. Étaient en cause principalement deux conservateurs, l’Isobutylparaben et la Methylisothiazolinone. Suite... [Lire la suite]

25 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Perte de cheveux : chronique d’un fardeau social

Hommes et femmes, jeunes ou plus âgés, tout le monde peut être touché par la perte de ses cheveux. L’alopécie peut être ponctuelle ou, au contraire, irréversible. À l’occasion de l’arrivée en France des poudres... [Lire la suite]

23 OCTOBRE 2017 Comptes-rendus Congrès
Un nouveau client par jour en institut de beauté : les clés pour y parvenir

Booster son chiffre d’affaires en ayant une clientèle solide et croissante est le souhait de tous les commerçants, y compris dans le secteur de la beauté. À l’occasion du salon Beauty Forum qui s’est tenu à Paris les 8 et 9 octobre à... [Lire la suite]

18 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Instagram, meilleur ami des marques beauté ?

Avec 600millions d’utilisateurs mensuels, Instagram s’est imposé comme l’un des réseaux sociaux les plus influents. Face à un tel engouement, les marques ont suivi le mouvement, près de huitmillions d’entre elles se sont... [Lire la suite]