http://www.observatoiredescosmetiques.com/actualite/lactualite-des-cosmetiques/contrefacons-cosmetiques-tout-comprendre-en-cinq-points-4664
10 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques

Contrefaçons cosmétiques : tout comprendre en cinq points

Chaque année, bon nombre de consommateurs achètent des contrefaçons de produits de beauté, consciemment ou non, à des prix défiant toute concurrence. Néanmoins, derrière cette "bonne affaire", certains paramètres sont à prendre en compte afin de mesurer la dangerosité d’une telle pratique. La FEBEA a initié un atelier pour sensibiliser le public et l’aider à reconnaitre un cosmétique contrefait. Résumé en cinq points.

• Comment définir une contrefaçon d'un point de vue juridique ?
C'est une utilisation sans droit d'un élément de propriété intellectuelle protégé.
Elle se caractérise par la reproduction d'éléments essentiels et caractéristiques d'une marque, d'un dessin, d'un modèle, d'une œuvre ou d'un brevet.

• Quel impact sur l'économie ?
Selon un rapport établi en 2016 par le service des Douanes européennes, entre 2,5 et 3 % du total des saisies douanières concernent des produits cosmétiques. Les Douanes françaises déclarent, de leur côté, avoir saisi en 2014 près de 511992 produits de soins contrefaits. Ces chiffres, importants, représentent un manque à gagner pour les marques et affectent directement la pérennité du secteur. La FEBEA estime que la contrefaçon de parfums et de cosmétiques représente 10 % du marché mondial.

• Quels sont les préjudices liés à la contrefaçon pour les marques?
En premier lieu, les produits contrefaits représentent déjà une perte de chiffre d'affaire pour les marques concernées. Ensuite, la FEBEA explique que "le fabricant risque de voir l'image de qualité et d'exclusivité de son produit entachée, ou du moins menacée. Or, cette banalisation de renommée et de l'originalité du produit est préjudiciable pour les entreprises, comme pour les consommateurs qui se détournent de l'achat de produits authentiques en les pensant de mauvaise qualité". D'une façon générale, la contrefaçon induit une perte de confiance du consommateur envers la marque.

• Quelles sanctions encourent les contrefacteurs ?
S'adonner à ce genre d'activité illégale n'est pas sans risque.
Du point de vue pénal, le contrefacteur risque 300000 € d'amende et trois ans d'emprisonnement (500000 € et cinq ans si les délits sont commis en bande organisée). Néanmoins, il faut garder à l'esprit que ces peines peuvent être doublées en cas de récidive ou de circonstances aggravantes comme la fermeture de l'établissement exploité.
Du point de vue civil, il est possible d'avoir à régler des dommages et intérêts envers le titulaire des droits.
Du point de vue douanier, le contrevenant risque la confiscation de sa marchandise et des moyens de transport ainsi qu'une amende pouvant aller jusqu'à deux fois la valeur du produit authentique.

• Comment éviter de tomber dans le piège ?
Un consommateur averti en vaut deux ! C'est la raison pour laquelle la FEBEA insiste tant sur l'importance de sensibiliser le public et de donner des clés afin de reconnaitre l'authenticité (ou non) d'un produit. Tout d'abord, l'acheteur doit se méfier du lieu de vente et éviter autant que faire se peut les enseignes "non-officielles" Ensuite, le prix du cosmétique est le deuxième critère à prendre en compte. Un prix trop bas doit éveiller les soupçons. Enfin, le packaging est à surveiller puisqu'il délivre des informations précieuses comme le nom et l'adresse du fabricant. En regardant de plus près, il est possible de déceler des fautes d'orthographe ou de syntaxe, autant d'indices qui indiquent que le produit est un faux.
Pour les aficionados du shopping en ligne, la FEBEA recommande de toujours vérifier la qualité du site internet, traquer tous les indices qui peuvent mettre à mal la crédibilité de l'espace de vente et vérifier les garanties et recours en cas de litige.

Attention aux "trop" bonnes affaires, même si parfois les prix sont attractifs, il est important de garder à l'esprit qu'une contrefaçon cosmétique provient d'un circuit illégal non contrôlé et peut causer des dommages physiques au consommateur.

JS

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
Vos réactions

Merci de vous identifier pour voir les commentaires

Tous les articles [776]
© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
11 DECEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
La bataille de l'aluminium relancée ?

L'aluminium n'en finit pas de susciter des inquiétudes, qu'il soit présent dans les médicaments, les vaccins ou les produits de consommation courante, dont les cosmétiques. Un récent colloque organisé par l'association E3M a de nouveau,... [Lire la suite]

4 DECEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Anti-âge : place à la bienveillance…

Aimez votre âge, positivez le temps qui passe, pratiquez le Happy aging, le slow lifting, le coaching jeunesse ou la cosmétique positive… L’heure n’est plus au combat, mais à l’accompagnement. Cette nouvelle approche bienveillante de la jeunesse de la... [Lire la suite]

27 NOVEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
De l’importance d’une belle chevelure chez ces messieurs

Dans la famille "mes cheveux, ma bataille", c’est au tour du comportement des hommes d’être passé au peigne fin. Alors qu’on a souvent prêté à ces messieurs la réputation de ne pas prendre soin d’eux (mises à part les... [Lire la suite]

23 NOVEMBRE 2017 Organismes professionnels
Professionnels de l'ongle : trop de substances chimiques dangereuses, pas assez de protection

L’Anses vient de publier les résultats de son expertise sur l’évaluation des risques pour la santé des professionnels exposés aux produits utilisés dans les activités de soin et de décoration de l’ongle. Au vu du grand nombre de... [Lire la suite]

22 NOVEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Cosmétiques faits maison : vraiment un jeu d’enfant ?

C’est la grande tendance du moment, le Do It Yourself est absolument partout. Internet fourmille de recettes, tutoriels et autres conseils en tous genres pour préparer soi-même ses produits de beauté. La promesse? Avoir des soins sûrs dont on connait les... [Lire la suite]

20 NOVEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Petit précis d’épilation

Les poils ont la vie dure. Une multitude de techniques existent pour en venir à bout mais elles ne sont pas toutes adaptées à chaque partie du corps. Quelle épilation pour quelle zone? Avec quelle technique? Avec ou sans cosmétiques?... [Lire la suite]

© kasto80 / IStock.com
17 NOVEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
4 géants de la cosmétique s'engagent pour le développement durable

Clarins, Coty, L'Oréal et Groupe Rocher prennent part à une nouvelle initiative pour encourager la durabilité dans l'industrie des cosmétiques. Les quatre géants de la beauté ont travaillé avec EcoVadis, une plateforme collaborative qui fournit... [Lire la suite]

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
17 NOVEMBRE 2017 ANSM
Injonction de l'ANSM à la société Propos Nature

C'est au nom de "non-conformités et de manquements importants" que l'ANSM vient d'envoyer à la société Propos Nature une injonction de mise en conformité portant sur son établissement de La Roque d'Anthéron. En cause: plusieurs écarts... [Lire la suite]

14 NOVEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Bons gestes et bons produits pour les soins des lèvres en hiver

La période automnale est bel et bien arrivée: le soleil se couche plus tôt, les feuilles des arbres jonchent le sol et les températures baissent considérablement. Gants, écharpes et manteaux sont de rigueur pour affronter le froid, mais qu’en... [Lire la suite]

13 NOVEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Comment les Millenials se (pré)occupent de leurs cheveux

Quelles sont les habitudes capillaires de la génération des Millenials? C’est la question à laquelle a souhaité répondre la marque américaine de soins capillaires personnalisables Cloud 10. Pour ce faire, elle a interrogé, en... [Lire la suite]