http://www.observatoiredescosmetiques.com/actualite/lactualite-des-cosmetiques/7-calendriers-de-l’avent-beaute-pour-patienter-jusqua-noel-4270
23 NOVEMBRE 2016 L'actualité des cosmétiques

7 calendriers de l’Avent beauté pour patienter jusqu'à Noël

Noël approche… Alors que le compte à rebours a officiellement commencé, l’attente du jour J est souvent pénible. Pas d’inquiétude, pour aider les plus récalcitrants à rester sages jusqu’au déballage des cadeaux, il y a le traditionnel calendrier de l’Avent. Alors que les enfants patientent avec du chocolat, les plus grands ont droit à des calendriers remplis de cosmétiques pour se bichonner et prendre soin de soi. L’Observatoire des Cosmétiques a dressé une sélection de calendriers de l’Avent beauté pour tous les budgets, et garantie sans crise de foie.

L'Occitane en Provence

Prix : 45 €

Pour la troisième année consécutive, L'Occitane, en partenariat avec Kanako (la dessinatrice attitrée de My Little Paris), réunit ses best-sellers. Pourtant, le contenu évolue cette année, ainsi que son prix. Pas de goodies pour emballer ses cadeaux, mais une sélection de 24 produits de beauté.

Au programme, des crèmes pour les pieds et les mains et aussi beaucoup de produits pour le bain. Le ton est donné, L'Occitane veut que l'on soit propre comme un sou neuf pour fêter Noël.

Benefit

Prix : 48,95 €

Chez Benefit, soit on est très patient, soit on ne sait pas compter jusqu'à 24 puisque le calendrier de la marque ne comporte que 12 cases. Pour ceux qui ont la force mentale d'ouvrir une case tous les deux jours (pour ne pas rester en rade jusqu'au 24, donc…), on retrouve les incontournables de la marque en format voyage comme le mascara They're Real, la base lissante The Porefessional et le fameux Blush Benetint. Mais bon, il manque quand même des cases à Benefit, non ? 

The Body Shop

Prix : 85 €, 99 € et 115 €

Cette année, The Body Shop propose trois formules différentes, à trois prix également différents, à l'attention des bourses les plus rebondies en cette période rude. Dans chaque version, 25 produits corps et beauté, comme des gels douches, des crèmes pour le corps ou encore du maquillage. Bonus, dans les versions les plus chères, The Body Shop a glissé certains produits issus de sa nouvelle collection.

Mais… à ce prix-là, il serait peut-être plus judicieux d'acheter les nouveautés directement.

Nocibé

Prix : 29,95 €

Contrairement aux autres, le distributeur de cosmétiques pense aux porte-monnaie en détresse. La marque se met à l'honneur puisque les produits beauté du calendrier sont tous estampillés Nocibé. L'esprit de Noël s'est visiblement emparé de ce coffret, puisqu'on y trouve entre autres un renne en feutrine (qui sera du plus bel effet sur la table du réveillon) ou un moule en forme de sapin (pour les fameux biscuits de Noël). Donc… si on n'est pas beau, c'est la table de Noël qui le sera !

Monop'Beauty

Prix : 39,90 €

Pour 10 € plus cher que l'année dernière, Monoprix en a profité pour étoffer sa version du calendrier de l'Avent. Alors que la sélection beauté était très axée l'an dernier sur les vernis, cette année la marque a inséré du maquillage pour les yeux ainsi que quelques produits pour le bain. Visiblement, Monoprix n'a pas pu s'empêcher d'ajouter une dizaine de vernis à ongles et en remet donc… une couche cette année !

Bare Minerals

Prix :95 €

Bare Minerals se jette aussi dans le grand bain des calendriers de l'Avent beauté avec sa première édition. Ici, 24 produits make-up, essentiellement pour la bouche et les yeux. Une dizaine de rouge à lèvres et de gloss dans des teintes relativement classiques, histoire de plaire au plus grand nombre. Une nouveauté en avant-première s'est aussi cachée dans l'une des 24 cases.

Khiel's Homme

Prix : 38,50 €

Le premier, le seul, l'unique calendrier de l'Avent beauté pour homme. Alors que ces messieurs pensaient qu'ils étaient condamnés à attendre Noël avec des calendriers à base de bières ou de whisky (oui, oui, ça existe aussi), et bien non ! Khiel's sort sa première édition dédiée à la gente masculine. Même programme que pour ces dames, 24 miniatures à découvrir. Produits pour la peau, le bain mais également des soins après-rasage. Ce n'est pas parce que la période s'y prête que l'on doit arborer la même barbe que le père Noël.

À noter tout de même qu'aucun de ces coffrets ne contient de produit "full size"
Même si on aime à penser que tout ce qui est petit est mignon, il est parfois plus avantageux d'avoir moins de produits mais une contenance plus intéressante. Un message à faire passer au(x) Père(s) Noël ?

JS

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
Vos réactions

Merci de vous identifier pour voir les commentaires

Tous les articles [757]
18 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Instagram, meilleur ami des marques beauté ?

Avec 600millions d’utilisateurs mensuels, Instagram s’est imposé comme l’un des réseaux sociaux les plus influents. Face à un tel engouement, les marques ont suivi le mouvement, près de huitmillions d’entre elles se sont... [Lire la suite]

10 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Marché et tendances cosmétiques en Corée du Sud

On le sait, le secteur cosmétique fait partie des plus florissants et ce, à travers le monde. Néanmoins, les tendances et les envies des consommateurs diffèrent d’un pays à un autre. Au cours des Rencontres Internationales organisées par Cosmed le... [Lire la suite]

10 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Contrefaçons cosmétiques : tout comprendre en cinq points

Chaque année, bon nombre de consommateurs achètent des contrefaçons de produits de beauté, consciemment ou non, à des prix défiant toute concurrence. Néanmoins, derrière cette "bonne affaire", certains paramètres sont à... [Lire la suite]

© Daniel SORABJI - AFP
9 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Dove s'excuse pour une publicité jugée raciste

La marque de cosmétiques Dove, propriété du géant néerlandais Unilever, a présenté ses excuses et reconnu être "passée à côté" après avoir diffusé en ligne une publicité qui lui a valu de... [Lire la suite]

9 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Maladies cutanées : les dermatologues s’inquiètent pour la peau des Français

Près d’untiers de la population française souffre de maladies de peau. Dans ce contexte, la Société Française de Dermatologie (SFD) a dévoilé les résultats d’une enquête lancée en2015 dans le but... [Lire la suite]

© AURORE MARECHAL - AFP/Archives
5 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
La Grèce condamne de grandes marques cosmétiques pour entente sur les prix

La Commission grecque de la concurrence a condamné six entreprises de cosmétiques, dont l'américain Estée Lauder et les français l'Oréal et Christian Dior, à quelques 19 millions d'euros pour entente sur les prix. L'Oréal dénie toute... [Lire la suite]

© CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
3 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Polémique autour de la norme sur les cosmétiques naturels

Fin septembre 2017, la deuxième partie de la norme ISO 16128 a été publiée. Ces "Lignes directrices relatives aux définitions techniques et aux critères applicables aux ingrédients et produits cosmétiques naturels et biologiques" deviennent... [Lire la suite]

26 SEPTEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Pourquoi les Françaises s’intéressent de plus en plus à la cosmétique bio

La marque française de cosmétiques bio Phyt’s vient de lancer sa première application mobile. Le but? Permettre aux consommateurs de réserver un soin esthétique à domicile ou au bureau. À cette occasion, les résultats... [Lire la suite]

26 SEPTEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Unilever rachète une société coréenne de cosmétiques

Le géant néerlandais de l'agro-alimentaire et des cosmétiques Unilever a annoncé lundi qu'il était entrain d'acquérir une société sud-coréenne de cosmétiques pour 2,27 milliards d'euros (2,69 mds USD) en vue de renforcer sa... [Lire la suite]

© CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
25 SEPTEMBRE 2017 Organismes professionnels
Ingrédients cosmétiques : le vrai du faux selon la FEBEA

Parabènes, phénoxyéthanol, dioxyde de titane nano, PPD, phtalates, allergènes de parfumerie… la FEBEA part à la défense des ingrédients cosmétiques controversés, avec une campagne intitulée "Démêlez le vrai... [Lire la suite]