http://www.observatoiredescosmetiques.com/actualite/lactualite-des-cosmetiques/7-calendriers-de-l’avent-beaute-pour-patienter-jusqua-noel-4270
23 NOVEMBRE 2016 L'actualité des cosmétiques

7 calendriers de l’Avent beauté pour patienter jusqu'à Noël

Noël approche… Alors que le compte à rebours a officiellement commencé, l’attente du jour J est souvent pénible. Pas d’inquiétude, pour aider les plus récalcitrants à rester sages jusqu’au déballage des cadeaux, il y a le traditionnel calendrier de l’Avent. Alors que les enfants patientent avec du chocolat, les plus grands ont droit à des calendriers remplis de cosmétiques pour se bichonner et prendre soin de soi. L’Observatoire des Cosmétiques a dressé une sélection de calendriers de l’Avent beauté pour tous les budgets, et garantie sans crise de foie.

L'Occitane en Provence

Prix : 45 €

Pour la troisième année consécutive, L'Occitane, en partenariat avec Kanako (la dessinatrice attitrée de My Little Paris), réunit ses best-sellers. Pourtant, le contenu évolue cette année, ainsi que son prix. Pas de goodies pour emballer ses cadeaux, mais une sélection de 24 produits de beauté.

Au programme, des crèmes pour les pieds et les mains et aussi beaucoup de produits pour le bain. Le ton est donné, L'Occitane veut que l'on soit propre comme un sou neuf pour fêter Noël.

Benefit

Prix : 48,95 €

Chez Benefit, soit on est très patient, soit on ne sait pas compter jusqu'à 24 puisque le calendrier de la marque ne comporte que 12 cases. Pour ceux qui ont la force mentale d'ouvrir une case tous les deux jours (pour ne pas rester en rade jusqu'au 24, donc…), on retrouve les incontournables de la marque en format voyage comme le mascara They're Real, la base lissante The Porefessional et le fameux Blush Benetint. Mais bon, il manque quand même des cases à Benefit, non ? 

The Body Shop

Prix : 85 €, 99 € et 115 €

Cette année, The Body Shop propose trois formules différentes, à trois prix également différents, à l'attention des bourses les plus rebondies en cette période rude. Dans chaque version, 25 produits corps et beauté, comme des gels douches, des crèmes pour le corps ou encore du maquillage. Bonus, dans les versions les plus chères, The Body Shop a glissé certains produits issus de sa nouvelle collection.

Mais… à ce prix-là, il serait peut-être plus judicieux d'acheter les nouveautés directement.

Nocibé

Prix : 29,95 €

Contrairement aux autres, le distributeur de cosmétiques pense aux porte-monnaie en détresse. La marque se met à l'honneur puisque les produits beauté du calendrier sont tous estampillés Nocibé. L'esprit de Noël s'est visiblement emparé de ce coffret, puisqu'on y trouve entre autres un renne en feutrine (qui sera du plus bel effet sur la table du réveillon) ou un moule en forme de sapin (pour les fameux biscuits de Noël). Donc… si on n'est pas beau, c'est la table de Noël qui le sera !

Monop'Beauty

Prix : 39,90 €

Pour 10 € plus cher que l'année dernière, Monoprix en a profité pour étoffer sa version du calendrier de l'Avent. Alors que la sélection beauté était très axée l'an dernier sur les vernis, cette année la marque a inséré du maquillage pour les yeux ainsi que quelques produits pour le bain. Visiblement, Monoprix n'a pas pu s'empêcher d'ajouter une dizaine de vernis à ongles et en remet donc… une couche cette année !

Bare Minerals

Prix :95 €

Bare Minerals se jette aussi dans le grand bain des calendriers de l'Avent beauté avec sa première édition. Ici, 24 produits make-up, essentiellement pour la bouche et les yeux. Une dizaine de rouge à lèvres et de gloss dans des teintes relativement classiques, histoire de plaire au plus grand nombre. Une nouveauté en avant-première s'est aussi cachée dans l'une des 24 cases.

Khiel's Homme

Prix : 38,50 €

Le premier, le seul, l'unique calendrier de l'Avent beauté pour homme. Alors que ces messieurs pensaient qu'ils étaient condamnés à attendre Noël avec des calendriers à base de bières ou de whisky (oui, oui, ça existe aussi), et bien non ! Khiel's sort sa première édition dédiée à la gente masculine. Même programme que pour ces dames, 24 miniatures à découvrir. Produits pour la peau, le bain mais également des soins après-rasage. Ce n'est pas parce que la période s'y prête que l'on doit arborer la même barbe que le père Noël.

À noter tout de même qu'aucun de ces coffrets ne contient de produit "full size"
Même si on aime à penser que tout ce qui est petit est mignon, il est parfois plus avantageux d'avoir moins de produits mais une contenance plus intéressante. Un message à faire passer au(x) Père(s) Noël ?

JS

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
Vos réactions

Merci de vous identifier pour voir les commentaires

Tous les articles [731]
© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
27 JUIN 2017 L'actualité des cosmétiques
Contrôles DGCCRF 2016 : 15 % de produits cosmétiques dangereux

Autorité de surveillance du marché des cosmétiques, la DGCCRF est chargée de contrôler la sécurité et la loyauté des produits commercialisés en France. Son action prend la forme d’un plan de contrôle annuel au cours duquel... [Lire la suite]

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
21 JUIN 2017 Comptes-rendus Congrès
Exposition solaire : le bon équilibre

On parle souvent des effets nocifs des rayons UV du soleil sur la peau et la santé. À la Sun Protection Conference qui s'est tenue à Londres les 6 et 7 juin, le Professeur Robyn Lucas, épidémiologiste de l'Université nationale australienne, a mis en... [Lire la suite]

19 JUIN 2017 Comptes-rendus Congrès
Quand la génération selfie influence l’industrie cosmétique

Les 15-35ans, aussi connus sous l’appellation génération selfie, représentent une frange de la population hyper connectée, très soucieuse de son image et de la façon dont celle-ci est véhiculée sur les réseaux sociaux. De... [Lire la suite]

15 JUIN 2017 L'actualité des cosmétiques
Des cosmétiques interdits sur le marché : pourquoi et comment c’est possible

C’est ce qu’on appelle un buzz. Le 7 juin, l’UFC-Que Choisir dénonce la présence sur le marché de 23 cosmétiques contenant des ingrédients interdits depuis plusieurs mois, donc des produits hors-la-loi. Les marques mises en cause (dont... [Lire la suite]

14 JUIN 2017 Comptes-rendus Congrès
E-commerce chinois : nouvel Eldorado pour la cosmétique française ?

Considérée comme prestigieuse, la cosmétique française est appréciée en Chine. Sa réputation n’est plus à faire. Néanmoins, sa présence sur le territoire est encore un peu timide. Outre les obstacles... [Lire la suite]

29 MAI 2017 L'actualité des cosmétiques
Exposition solaire : trop d'idées fausses, pas assez de prudence !

Où en sont les Français dans leur perception et leurs connaissances des dangers liés à l’exposition solaire ? Tout est-il acquis ? Certaines idées reçues perdurent-elles ? Selon une récente enquête, malgré des campagnes de... [Lire la suite]

22 MAI 2017 L'actualité des cosmétiques
Quand Symrise recrée l'odeur du muguet

Aujourd’hui encore, ni la distillation à la vapeur ni l’extraction au solvant volatil ne parviennent à capturer correctement l’huile essentielle du muguet. De nombreux acteurs de la parfumerie se sont penchés sur les molécules de synthèse... [Lire la suite]

10 MAI 2017 L'actualité des cosmétiques
USA : Johnson & Johnson à nouveau condamné pour un cas de cancer lié au talc

Le 4 mai, un tribunal de l'état du Missouri aux États-Unis a condamné Johnson & Johnson et Imery's Talc à payer 110,5 millions de dollars à une femme qui a développé un cancer des ovaires suite à l'utilisation durant des années... [Lire la suite]

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
1 MAI 2017 Commission européenne
Ingrédients cosmétiques : de l'évaluation à la réglementation

Comment est évaluée la sécurité d'un ingrédient cosmétique ? Quel processus gouverne l'autorisation ou l'interdiction de sa mise sur le marché ? Comment sont définies les règles spécifiques qui peuvent restreindre son... [Lire la suite]

26 AVRIL 2017 L'actualité des cosmétiques
Lumière bleue : pollution contemporaine

Nouvelle obsession de l’industrie cosmétique, la lumière bleue est l’ennemi public numéroun. Mauvaise pour la santé, elle contribue également au vieillissement de la peau. D’où vient-elle et comment agit-elle sur l’organisme... [Lire la suite]