http://www.observatoiredescosmetiques.com/actualite/ils-font-les-cosmetiques/les-algues-en-cosmetique-2-3-4594
25 JUILLET 2017 Ils font les cosmétiques

Les algues en cosmétique (2/3)

Utilisées depuis bien longtemps dans l’industrie agro-alimentaire, les algues sont désormais plébiscitées par le secteur cosmétique. Peu attractives visuellement, elles n’en sont pas moins bénéfiques pour la peau. De ce fait, chaque fournisseur de matière première développe ses propres actifs à base d’algues. Biocosmethic, entreprise spécialisée dans la production d’ingrédients cosmétiques, nous livre les particularités des algues qu’elle commercialise.

Alexandra Fievez, responsable marketing, a répondu aux questions de l'Observatoire des Cosmétiques.

Fiche d'identité

Biocosmethic, entreprise française, est basée à Bonnelles, dans les Yvelines. Elle fournit des actifs cosmétiques d'origine naturelle ainsi que des huiles végétales, eaux florales ou extraits végétaux. Le respect de l'environnement et la valorisation du patrimoine végétal sont au cœur des préoccupations de la société. Biocosmethic est membre de l'association NRSC (Natural Resources Stewardship Circle) et s'est engagé dans un programme de responsabilisation environnementale respectueux du parc naturel Régional de la Haute-Vallée de Chevreuse où est situé son siège social.

Quelles sont les caractéristiques propres aux algues récoltées par Biocosmethic ?

Sargassum filipendula est une algue brune appartenant à l'espèce des fucales très abondante dans l'océan atlantique. Alexandra Fierez précise qu'elle "est caractérisée par des structures de type “baies” qui sont remplies d'air, appelées pneumatocystes, qui permettent à cette algue de flotter. Sargassum filipendula est une espèce benthique (c'est-à-dire qui vit fixée). Elle mesure plusieurs mètres de long et possède un très fort taux de croissance. Les Sargassum ont une réelle importance écologique puisqu'elles constituent une sorte d'habitat flottant qui apporte de la nourriture et un refuge pour une diversité d'animaux comme les poissons, les crabes ou encore les crevettes".

Lieu et méthode de récolte

Les algues sont récoltées au Brésil puis séchées dans un séchoir à air pulsé à basse température (inférieure à 40 °C).

Ont-elles des allégations cosmétiques objectivées ?

Contrairement à d'autres fournisseurs d'ingrédients, Biocosmethic ne distribue pas le produit à l'état brut, l'entreprise a développé un actif contour des yeux, LookEthic®, issu de l'algue brune Sargassum Filipendula. Alexandra Fievez spécifie qu'il a "été testé in-vitro et in-vivo, il agit sur les signes de fatigue du contour des yeux. Il diminue l'apparence des cernes en agissant sur l'angiogenèse. De plus, il estompe les ridules et lisse les rides de la patte d'oie grâce à la stimulation des gènes du collagène. Ainsi, le regard est frais, lumineux et parait plus jeune".

Quel est le cahier des charges lié aux méthodes de récoltes ?

Alexandra Fievez précise que "la récolte est manuelle et effectuée par des récoltants formés, ce qui permet une gestion responsable et durable des ressources naturelles. De plus, seulement une partie de l'algue est coupée pour permettre la repousse de celle-ci (elles ne sont pas arrachées) et ainsi préserver l'écosystème". Sensible aux questions environnementales, Bicosméthic veille à ce que "les différentes zones de récoltes alternent d'une année sur l'autre pour préserver cette biodiversité", indique la responsable marketing.

Quelles sont les conditions de stockage/fabrication ?

Les algues sèches sont stockées à température ambiante, à l'abri de la lumière.

Les algues sont-elles problématiques pour la formulation ?

Alexandra Fierez précise que le laboratoire n'a pas "noté de problématique pour formuler avec cet actif".

Souvent appréciées dans les cosmétiques pour leurs vertus amincissantes et redensifiantes, les algues ont également des pouvoirs décongestionnants. Une chose est sûre, elles n'ont pas fini d'occuper les listes d'ingrédients des produits de beauté.

JS

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
Vos réactions

Merci de vous identifier pour voir les commentaires

Tous les articles [41]
10 JUILLET 2017 Ils font les cosmétiques
Eaux-Mères© : une approche originale de l’eau en cosmétique

Algues, eau de mer, sel…Tous ces ingrédients marins sont connus et reconnus par l’industrie cosmétique pour leurs bienfaits cutanés. Les formulateurs s’en servent de façon exponentielle. C’est le cas de Guérande Cosmetics, fraichement... [Lire la suite]

3 JUILLET 2017 Ils font les cosmétiques
Les algues en cosmétique

Ennemies des baigneurs et autres afficinonados des balades en bord de mer, les algues ont mauvaise réputation. À tort puisqu’elles regorgent de vitamines et d’antioxydants, bons pour la peau. L’industrie cosmétique l’a bien compris et les... [Lire la suite]

22 MAI 2017 Ils font les cosmétiques
Que d’eaux, que d’eaux… en cosmétique ! - Les eaux de composition par Gattefossé (4/5)

L’eau déminéralisée ne fait toujours pas la loi dans les formules cosmétiques. Un certain nombre d’alternatives existent pour enrichir les produits de beauté. Les eaux de fruits et de légumes, aussi appelées eaux de composition, en... [Lire la suite]

15 MAI 2017 Ils font les cosmétiques
Que d’eaux, que d’eaux… en cosmétique ! – Les eaux florales par Codif Technologie Naturelle (3/5)

L’eau déminéralisée ne fait toujours pas la loi dans les formules cosmétiques. Un certain nombre d’alternatives existent pour enrichir les produits de beauté. Les eaux florales en font partie. Quels sont leur procédé de fabrication ?... [Lire la suite]

8 MAI 2017 Ils font les cosmétiques
Que d’eaux, que d’eaux… en cosmétique ! - L’eau de mer par Setalg

L’eau déminéralisée ne fait toujours pas la loi dans les formules cosmétiques. Un certain nombre d’alternatives existent pour enrichir les produits de beauté. L’eau de mer en fait partie. Comment est-elle récupérée ?... [Lire la suite]

6 FEVRIER 2017 Ils font les cosmétiques
Même les cosmétiques ont droit à leur conte de fée

Judith Levy et Juliette Couturier, deux jeunes entrepreneuses de 25 ans, ont développé une gamme de soins destinés aux femmes atteintes du cancer. Leur marque, Même, est la première sur le marché à proposer une réponse cosmétique aux... [Lire la suite]

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
30 JANVIER 2017 Ils font les cosmétiques
Christophe Rousselle, membre du CSSC

Il se rêvait vétérinaire, il est toxicologue. Il a publié une thèse sur l'étude du passage des médicaments au travers de la barrière hémato-encéphalique, il fait aujourd'hui la pluie et le beau temps dans le ciel des... [Lire la suite]

9 DECEMBRE 2016 Ils font les cosmétiques
Le Prix de la SFC 2016 remis à Jean-Claude Le Joliff

La Société Française de Cosmétologie, forte de 1500 membres, a pour mission de promouvoir les études scientifiques en cosmétologie et contribuer au perfectionnement de ses membres, avec symposium scientifique, organisation de salon,... [Lire la suite]

Gérard Redziniak
4 AVRIL 2016 Ils font les cosmétiques
Gérard Redziniak, le "kératinologue"

Plus qu’un grand inventeur en dermo-cosmétique, ce Docteur en biophysicochimie moléculaire est surtout un de nos derniers humanistes cosmétologues ! Difficile de ne pas l’aimer tant il est chaleureux, charismatique et créatif. Plus de 35 ans qu’il... [Lire la suite]

© Expanscience/L'Observatoire des Cosmétiques
3 FEVRIER 2016 Ils font les cosmétiques
Il était une fois… l'odeur du lait Mustela

Dans le groupe Expanscience, auquel appartient la marque Mustela, on travaille chaque jour aux évolutions qui permettent d'aller vers un meilleur bilan environnemental, plus de sécurité, d'efficacité et de sensorialité des formules cosmétiques, une offre... [Lire la suite]