http://www.observatoiredescosmetiques.com/actualite/lactualite-des-cosmetiques/beaute-les-reseaux-sociaux-influencent-72-des-consommatrices-4483
19 AVRIL 2017 Actualités

Beauté : les réseaux sociaux influencent 72 % des consommatrices

Instagram et Facebook ont publié des rapports sur l’incidence que leurs réseaux peuvent avoir dans la façon dont leurs utilisateurs consomment les cosmétiques. Des plus grandes marques aux entreprises plus modestes en passant par les blogueurs, sans oublier les "anonymes", tout le monde apporte sa pierre à l’édifice du partage de la beauté sur la toile.

Les récentes études rapportent que les réseaux sociaux sont une des pistes privilégiées des consommateurs quand il s'agit d'obtenir des informations sur des cosmétiques avant de les acheter. Certes, mais pourquoi ?

Révolution du parcours d'achat

On le sait, se rendre en boutique sans vraiment savoir ce que l'on va acheter et bénéficier des conseils d'une vendeuse n'est plus la seule façon de consommer depuis l'avènement du e-commerce. Pourtant, une nouvelle tendance semble émerger : l'influence des réseaux sociaux sur le consommateur. Selon le sondage réalisé par GFK pour Facebook (étude réalisée en janvier 2017, sur 3648 femmes entre 18 et 64 ans ayant acheté au moins un produit de beauté durant les trois derniers mois au Royaume-Uni, en France, en Allemagne ou aux Émirats arabes unis), 72 % des consommatrices beauté sont influencées par leur expérience en ligne.
Certes, la vente en magasin est toujours le canal le plus plébiscité par les consommateurs (69 %), mais 45 % des clients achètent beaucoup plus en ligne qu'en boutique comparé à ces dernières années.
Cette croissance s'explique par la digitalisation du mode de vie. La vente en ligne est moins contraignante et souvent moins chère qu'en boutique.
Enfin, le smartphone devient crucial dans le parcours de vente puisque 45 % des acheteurs de produits de beauté interrogés dans certains pays en Europe déclarent qu'ils utilisent de plus en plus leur appareil mobile (smartphone ou tablette) pour faire des achats.

Source de confiance et d'inspiration

Aujourd'hui, Instagram compte 400 millions d'utilisateurs quotidiens et Facebook 1,3 milliard. Une large part de cette audience est friande de contenus en rapport avec la beauté. Du pain béni pour les marques et autres blogueurs.
Effectivement, la publicité dont jouissent les produits sur les réseaux assoit de façon considérable la crédibilité d'une marque. Les chiffres sont d'ailleurs parlants puisque près de 40 % des consommateurs déclarent qu'ils sont plus susceptibles d'acheter une marque qu'ils voient sur Facebook ou sur Instagram. De plus, les visuels attrayants ou encore les tests et avis postés permettent à une large frange des personnes interrogées d'avoir plus confiance dans les produits qu'elles voient sur les réseaux (29 % pour Facebook, 44 % pour Instagram).

De plus, les contenus beauté (tutoriels, look, nouveautés) sont de vraies sources d'inspiration pour les consommatrices. 65 % des acheteuses qui interagissent avec du contenu axé sur la beauté conviennent qu'elles ont recours à Instagram pour trouver de nouveaux styles et des astuces
Les réseaux sociaux jouent également un rôle indirect puisque 72 % des acheteuses beauté ont déjà été tentées d'acheter un produit dont elles n'envisageaient pas l'achat avant de l'avoir vu "online".

Vidéo, l'avenir de la beauté ?

En plus des contenus léchés dont l'esthétisme est soigneusement pensé, Facebook et Instagram se mettent au format vidéo. Chacun des deux réseaux proposant des "lives" ou des "stories" (vidéos éphémères dans lesquelles on peut également insérer des photos, uniquement sur Instagram). Autant dire que cette façon de partager des contenus a le vent en poupe, aujourd'hui Instagram compte près de 150 millions d'utilisateurs familiers avec les stories.

L'augmentation du nombre de vidéos publiées ces six derniers mois avoisine les 150 %.
Encore une fois, cette tendance profite au monde de la beauté, l'influence sur les consommateurs est indéniable. Le format vidéo permet d'informer, de divertir et de retenir l'attention, en somme, il rend les posts plus interactifs.
Ce n'est pas pour rien qu'il est de plus en plus plébiscité par les grands groupes. Les marques s'en servent pour montrer au public les coulisses des évènements auxquels elles participent.
Le but est simple : présenter les nouveautés en avant-première, sans avoir à attendre les lancements presse. La consommatrice, aux premières loges des nouvelles tendances, est intéressée et est encore plus à même d'acheter par la suite.

Facebook et Instagram proposent une multitude de contenus relatifs à la beauté pour tous les goûts, accessible à n'importe quel moment de la journée. Pas étonnant que l'impact des réseaux sur le comportement des consommatrices soit de plus en plus important.

 JS

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
Vos réactions

Merci de vous identifier pour voir les commentaires

Tous les articles [757]
18 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Instagram, meilleur ami des marques beauté ?

Avec 600millions d’utilisateurs mensuels, Instagram s’est imposé comme l’un des réseaux sociaux les plus influents. Face à un tel engouement, les marques ont suivi le mouvement, près de huitmillions d’entre elles se sont... [Lire la suite]

10 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Marché et tendances cosmétiques en Corée du Sud

On le sait, le secteur cosmétique fait partie des plus florissants et ce, à travers le monde. Néanmoins, les tendances et les envies des consommateurs diffèrent d’un pays à un autre. Au cours des Rencontres Internationales organisées par Cosmed le... [Lire la suite]

10 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Contrefaçons cosmétiques : tout comprendre en cinq points

Chaque année, bon nombre de consommateurs achètent des contrefaçons de produits de beauté, consciemment ou non, à des prix défiant toute concurrence. Néanmoins, derrière cette "bonne affaire", certains paramètres sont à... [Lire la suite]

© Daniel SORABJI - AFP
9 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Dove s'excuse pour une publicité jugée raciste

La marque de cosmétiques Dove, propriété du géant néerlandais Unilever, a présenté ses excuses et reconnu être "passée à côté" après avoir diffusé en ligne une publicité qui lui a valu de... [Lire la suite]

9 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Maladies cutanées : les dermatologues s’inquiètent pour la peau des Français

Près d’untiers de la population française souffre de maladies de peau. Dans ce contexte, la Société Française de Dermatologie (SFD) a dévoilé les résultats d’une enquête lancée en2015 dans le but... [Lire la suite]

© AURORE MARECHAL - AFP/Archives
5 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
La Grèce condamne de grandes marques cosmétiques pour entente sur les prix

La Commission grecque de la concurrence a condamné six entreprises de cosmétiques, dont l'américain Estée Lauder et les français l'Oréal et Christian Dior, à quelques 19 millions d'euros pour entente sur les prix. L'Oréal dénie toute... [Lire la suite]

© CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
3 OCTOBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Polémique autour de la norme sur les cosmétiques naturels

Fin septembre 2017, la deuxième partie de la norme ISO 16128 a été publiée. Ces "Lignes directrices relatives aux définitions techniques et aux critères applicables aux ingrédients et produits cosmétiques naturels et biologiques" deviennent... [Lire la suite]

26 SEPTEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Pourquoi les Françaises s’intéressent de plus en plus à la cosmétique bio

La marque française de cosmétiques bio Phyt’s vient de lancer sa première application mobile. Le but? Permettre aux consommateurs de réserver un soin esthétique à domicile ou au bureau. À cette occasion, les résultats... [Lire la suite]

26 SEPTEMBRE 2017 L'actualité des cosmétiques
Unilever rachète une société coréenne de cosmétiques

Le géant néerlandais de l'agro-alimentaire et des cosmétiques Unilever a annoncé lundi qu'il était entrain d'acquérir une société sud-coréenne de cosmétiques pour 2,27 milliards d'euros (2,69 mds USD) en vue de renforcer sa... [Lire la suite]

© CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
25 SEPTEMBRE 2017 Organismes professionnels
Ingrédients cosmétiques : le vrai du faux selon la FEBEA

Parabènes, phénoxyéthanol, dioxyde de titane nano, PPD, phtalates, allergènes de parfumerie… la FEBEA part à la défense des ingrédients cosmétiques controversés, avec une campagne intitulée "Démêlez le vrai... [Lire la suite]